Conférence passée – Novembre 2020

CONFÉRENCES PRÉCÉDENTES

COMMENT LA THÉRAPIE DIGITALE TRANSFORME LE SYSTÈME DE SANTÉ

Le 17 novembre 2020

La thérapie digitale (DTx) est un moyen innovant d’impliquer les patients dans leur traitement. Les DTx sont des interventions fondées sur des données probantes qui peuvent aider à prévenir, gérer ou traiter des conditions médicales à travers l’utilisation d’applications et de jeux en apportant un aspect ludique aux éléments de traitement. Cette session a donné un aperçu des DTx, fourni des exemples concrets et présenté le modèle d’affaires des DTx. La discussion a été dirigée par Joris van Dam, le chef des initiatives de la thérapie digitale au sein des instituts Novartis pour la recherche biomédicale.

Introduction et points de régie interne

Mariana Amaya, Membre du conseil du CMPQ

  • Nous continuerons d’accueillir nos événements virtuellement jusqu’au début de l’année prochaine.
  • Notre prochaine réunion aura lieu le 15 décembre. Rejoignez-nous à l’heure du déjeuner pour en savoir plus sur la disparité entre les sexes dans les soins de santé. L’éminente chercheuse Gillian Einstein donnera un aperçu de la question, ainsi que quelques raisons pour lesquelles il est important de tenir compte du sexe et du genre dans la recherche clinique.
  • L’événement de réseautage des Fêtes de cette année sera virtuel, mais nous continuerons de le rendre amusant! Il se tiendra le 17 décembre
    de 19h00 à 20h00.
  • Le conseil d’administration du CMPQ utilise les idées que vous avez partagées pour planifier la prochaine saison. Si vous avez d’autres suggestions, veuillez contacter l’un des membres du conseil.
  • Merci à Lemieux Bédard d’avoir effectué le travail de graphisme pour cet événement et à Novartis pour être le commanditaire de cet événement.
Introduction du conférencier

Ben Massingham, Chef,
Transformation et innovation chez Novartis Canada

Cette réunion met en vedette le conférencier suivant:

  • Joris Van Dam: responsable de la thérapie digitale à l’Institut Novartis pour la recherche bio-médicale à Cambridge, MA
Que sont les thérapies digitales?
  • Les DTx sont des logiciels d’applications de haute qualité validés cliniquement pour traiter, prévenir ou gérer un trouble médical ou une maladie.
  • Exemples de DTx:
    • La thérapie cognitivo-comportementale délivrée via un téléphone mobile
    • Un jeu vidéo pour entraîner la fonction cognitive, la fonction motrice ou la fonction oculaire
    • La détente immersive, des techniques de gestion de la douleur de diversion livrées via la réalité virtuelle
    • Un appareil connecté à un capteur pour fournir une thérapie de rétroaction biologique
    • Un algorithme informatique qui prend des décisions de dosage en temps réel basées sur les lectures des capteurs
    • La neurostimulation ciblée via des nerf transdermiques/transcrâniens
  • Les DTx peuvent être utilisés dans une variété de secteurs de la santé, y compris la santé mentale, l’alimentation et la nutrition, la mobilité et la capacité physique et la gestion des médicaments (par exemple, le dosage d’insuline pour le diabète).
  • La technologie consiste à prendre des médicaments qui ont déjà fait leurs preuves et à les administrer dans un nouveau contexte.
    • Les DTx sont fournis via divers appareils numériques grand public (p.ex. un téléphone mobile, un iPad, un appareil audio, la réalité virtuelle, etc.)
Quels sont les bénéfices potentiels de la thérapie digitale?
  • Les avantages comprennent:
    • L’accès et l’engagement
      • Un accès plus facile pour les patients
      • La réduction de la stigmatisation
      • L’intégration avec les technologies sociales pour favoriser l’engagement et l’adhésion (p. ex. les jeux)
    • Contrôle de la qualité
      • La qualité de la thérapie en face-à-face est variable et ne suit pas toujours les directives fondées sur des preuves, mais la qualité de la DTx est constante (bien que pas toujours meilleure)
    • Possibilités de personnalisation
      • Les appareils offrent un contenu thérapeutique personnalisé
      • Se base sur les besoins individuels du patient
  • Exemples de DTx avec des avantages démontrés:
    • Welldoc pour la gestion du glucose dans le diabète: « Je crois vraiment que ce programme m’a sauvé la vie. Mon A1c était de 11,6% et est maintenant de 7,4%. Je sais que j’ai plus à faire, mais je sens enfin que je peux le faire. » – Sharon P., patiente d’un essai clinique, Baltimore, MD
    • reSET / reSET-O pour les troubles liés à l’usage de substances/d’opioïdes: une augmentation de plus de deux fois pour l’abstinence
    • Somryst pour l’insomnie: la majorité des patients ne répondaient plus aux critères cliniques d’insomnie à la fin du traitement de 9 semainest
    • Endeavour pour le TDAH : une amélioration statistiquement significative de l’indice de performance d’attention
    • Freespira pour le trouble d’attaques de panique: 82% ont signalé une diminution de l’échelle de gravité du trouble panique ≥ 40%; 86% n’avaient pas de crises de panique
    • Sleepio: 28% de réduction des coûts totaux des soins de santé dans la cohorte d’utilisateurs de Sleepio, par rapport au groupe de contrôle
    • Omada: réduction significative du risque de 3 maladies chroniques – diabète de type 2 (-30%), accident vasculaire cérébral (-16%) et cardiopathie (-13%)
  • Lorsqu’elle est utilisé en association avec une pharmacothérapie, la DTx peut entraîner:
    • Une amélioration de la qualité de vie
    • Une réduction de l’utilisation globale des ressources de santé
    • Une meilleure adhésion aux médicaments
    • Un retard de la progression de la maladie primaire
Comment la thérapie digitale est développée?
  • Dans l’ensemble, elle suit les mêmes étapes qu’un produit pharmaceutique, à l’exception de la première étape:
    • Développement technique
    • Développement clinique
    • Développement réglementaire
    • Développement commercial
  • Le développement technique est l’étape qui est différente car cela implique l’intégration d’une conception centrée sur l’utilisateur pour cibler le grand public. Les autres éléments du développement technique comprennent:
    • L’utilisation d’un contenu de qualité clinique axé sur le consommateur et l’adaptation au contexte culturel local des utilisateurs
    • L’application d’une perspective de science du comportement pour un engagement amélioré
    • L’utilisation de pièces de qualité d’appareil médical pour garantir la qualité
  • La phase de développement clinique est essentiellement un essai contrôlé randomisé, avec quelques différences:
    • Pas autant d’études sont nécessaires pour le programme – ils suivaient le même programme d’essais cliniques pour les produits pharmaceutiques au préalable, mais maintenant ils peuvent le condenser en une seule étude de soumission si cette étude est bien conçue avec un contrôle de qualité.
    • L’intervention peut continuer à être raffinée et améliorée, même pendant la phase de développement clinique – on parle de « conception adaptative ».
    • Il y a un effet placebo lorsque les patients voient des données, donc pour l’aveugle, les développeurs font deux versions de l’intervention – une avec un contenu thérapeutique et une sans.
  • Le cadre réglementaire est sa propre catégorie; le principal point à noter est de savoir si le pouvoir discrétionnaire d’application s’applique ou si le produit est un dispositif médical. (Consulter les diapositives de Joris ci-dessous.)
    • Les cadres réglementaires du monde entier s’améliorent au fil du temps à mesure que nous nous familiarisons avec ces produits.
  • Le plus grand défi dans le développement d’une DTx est le développement commercial, car cette étape doit être réfléchie avant que le reste du développement n’ait eu lieu.
Comment la thérapie digitale transformera le système de santé?
  • Elles répondent à des défis de santé publique, comme l’obésité, pour lesquelles il existe de nombreux facteurs de risque, et peuvent être utilisées de manière complémentaire avec la pharmacothérapie.
  • La DTx peut s’attaquer à certains de ces facteurs de risque qui ne peuvent pas être traités avec des produits pharmaceutiques (par exemple, changer les comportements pour traiter les modes de vie sédentaires).
  • La DTx aura éventuellement une case à cocher standard au niveau des systèmes de dossiers médicaux électroniques.
  • La DTx deviendra un pilier clé du système de santé digitale (qui comprend la télémédecine et la santé digitale).
Points clés

Les facteurs positifs de la DTx sont tel que suit:

  • La commodité: fournir des soins en dehors du cabinet médical, mais aussi s’intégrer dans les structures médicales existantes
  • La performance: un avantage clinique – supprimez l’aspect numérique et que vous reste-t-il?
  • Les renseignements clé: savoir comment va chaque patient en temps réel et utiliser ces informations pour améliorer l’intervention
  • La confiance: obtenir un consentement éclairé
Questions

Q: Comment les DTx génèrent-ils de l’argent?
R: Il existe plusieurs façons de gagner de l’argent. Ne sous-estimez pas le marché direct, en particulier en pédiatrie. Certains DTx sont des dispositifs médicaux remboursables. Certains sont comme des pharmacothérapies remboursables. Il n’y a pas une seule bonne route. Le meilleur conseil est de se demander si une prescription est vraiment nécessaire pour votre produit. Un exemple concret où une prescription est nécessaire est l’inhalateur intelligent créé par Propeller Health – ils sont d’abord allés directement aux patients, mais l’inhalateur est ensuite devenu plus avancé sur le plan technologique et les créateurs ont estimé qu’il serait bénéfique pour les médecins de le savoir, donc l’inhalateur est devenu un produit de prescription. Un exemple où la prescription peut ne pas être nécessaire est un outil pour traiter la dépression, par exemple, en particulier chez les patients diabétiques. Les endocrinologues ne traitent pas la dépression et ne veulent pas commencer, donc cela ne devrait pas être un produit sur ordonnance.

Q: Quels sont les inconvénients de la DTx?
R: Ils offrent beaucoup de valeur, mais se faire rembourser cette valeur peut être difficile. Les produits pharmaceutiques ont tendance à diminuer leurs coûts au fil du temps jusqu’à ce qu’il y ait perte d’exclusivité, moment auquel le fabricant doit commercialiser un nouveau produit. Avec la DTx, le prix augmente avec le temps car le produit s’améliore constamment.

Q: Comment vous assurez-vous que les données des patients sont utilisées adéquatement?
R: Le consentement éclairé est important et garantit que les patients sont informés. La plupart des gens font simplement défiler le texte en petits caractères. Nous devons faire un meilleur travail pour garantir un respect rigoureux des lois internationales sur la confidentialité des données. Si vous n’êtes pas confortable en matière de gestion des données, il faut s’associer à une entreprise l’est.

Q: Pouvez-vous parler davantage de l’IA?
R: C’est là que les « renseignements clés » des points clés sont importants. L’IA peut aider à apporter le bon traitement au bon moment pour un patient en anticipant ses besoins.

Q: Quels sont les avantages pour les patients, les payeurs et les professionnels de la santé?
R: Patients: l’accès et la diminution de la stigmatisation. Payeurs: l’association à la pharmacothérapie, la DTx peut améliorer la qualité de vie, ce qui présente un avantage pharmaco-économique. La DTx diminue l’utilisation des ressources de santé et augmente l’adhésion. Les professionnels de la santé : déléguer certaines interventions courantes qui sont moins intéressantes à traiter.

Q: Peut-on utiliser la DTx pour surveiller l’efficacité des médicaments?
R: Oui, mais un outil qui effectue uniquement la surveillance s’appelle la médecine numérique. Si le produit surveille et traite, c’est la DTx.

Q: Qu’en est-il du partenariat avec des appareils portables numériques qui mesurent déjà les paramètres physiologiques et les adaptent au domaine étudié?
R: La vraie mine d’or offre le contenu thérapeutique dont le patient a besoin au moment où il en a besoin. C’est ce qui peut être fait avec la DTx s’il est combiné avec des appareils portables numériques.

Q: Comment fonctionnent les brevets de PI pour la DTx?
R: Le mécanisme est le même mais avec moins de protection car les brevets de logiciels sont plus difficiles à défendre que les brevets chimiques.

Q: Comment le rôle du médecin changera-t-il?
R: Cela dépend de ce que traite principalement le professionnel de la santé. Un médecin qui traite le diabète peut ne pas être intéressé par le traitement de la dépression chez les patients diabétiques, c’est donc quelque chose qu’il pourrait être heureux de déléguer.

Hajar Jarine
Rédactrice médicale, pigiste
Cell: 438-580-7913
Email: Hajar.Jarine@gmail.com

Retour en haut